http://

mercredi, janvier 24, 2007

Oui… Le temps…

Comme Guy le mentionnait dans un précédent billet, le temps qu’il y avait à investir dans LA RUCHE telle que nous l’avions imaginée et mise sur pied était important. Oui nous voulions faire la promotion des carnets libres et de leur différence d’avec les blogues de journalistes payés. Mais cela demandait énormément de temps de lecture, c’est vrai.

Aussi, nous tentions, dans la mesure du possible, de rapporter certains propos émis sur les carnets que nous visitions, de faire des liens entre les différentes opinions de différents carnetiers, etc. En fait, dans certains cas, c’était presque de l’analyse.

Et, qui dit manque de temps dit aussi risque de commettre des billets moins pertinents, voire inintéressants, ce qui est certes arrivé à quelques reprises. Nous avions énormément de bonne volonté, mais ce n’était pas suffisant. D’autant que, dans la mesure où nous désirions garder un niveau de lectorat substantiel, nous nous efforcions d’écrire régulièrement. Puis, vinrent les périodes de vacances et/ou d’absences qui faisaient que l’un d’entre-nous devait se montrer davantage disponible pour pallier, pour maintenir… Là, c’est devenu un peu plus compliqué.

Ceci étant, je suis tout de même d’avis que l’aventure de la Ruche telle que sortie de notre imaginaire collectif, a permis à nombre de carnets de se faire connaître. Ça a aussi permis à de nombreux carnetiers d’en connaître d’autres, ce qui n’est pas négligeable. Cette aventure est aussi la preuve que, malgré l’éloignement physique, il est possible de concocter des projets communs intéressants. Je suis vraiment fier d’avoir eu le privilège de participer à cette aventure collective qui n’a eu d’autre effet que de renforcer mon goût d’écrire et surtout de lire des propos intéressants sur la carnetosphère libre.

Je profite de ce billet pour ajouter un autre carnet que je vais lire à l’occasion, c’est le carnet de OMO-ERECTUS. Bien qu’il ne publie pas souvent (pas assez souvent à mon goût!), ses textes sont d’une grande intelligence et éminemment bien écrits, ce qui ne fait que rehausser la crédibilité de ses propos.

Merci de nous avoir appuyé tout au long de cette magnifique aventure! N’oubliez pas de passer faire un tour par ExLibrex, à l’occasion. C’est toujours un plaisir de vous recevoir!

6 Comments:

At 6:27 p.m., Blogger André Bérard said...

J'adore les billets d'Omo-Erectus. C'est vrai qu'il n'écrit pas souvent, mais lorsqu'il le fait, il en a long à dire!

 
At 8:24 a.m., Anonymous Anonyme said...

Tu as raison Esperanza. Ce fut une belle expérience collective, à distance. Je suis fier d'y avoir participé et d'avoir créé ce carnet avec Guy et toi.

 
At 11:18 a.m., Blogger André Bérard said...

Merci pour tout ce que vous avez fait pour le rayonnement de la blogosphère!

 
At 12:32 p.m., Anonymous Anonyme said...

À Henri:

Oui, une très belle expérience collective à distance! Et dire que je ne t'ai même jamais parlé par téléphone, ni vu...

À André:

Ce collectif va bien au-delà de nous trois ou quatre en incluant Jean-Frédéric. Le collectif, tu en fais aussi partie en tant que participant régulier et lecteur assidu. Il en est de même pour beaucoup d'autres carnetiers.

Aussi, pour le rayonnement, tu y a beaucoup contribué avec toute l'histoire entourant la Rolland...

Maintenant quand quelqu'un me demande "c'est quoi donc un blogue", je les réfère à la Ruche... Ils y ont l'embarras du choix!

 
At 9:15 p.m., Blogger Guy Vandal said...

Ceci étant, je suis tout de même d’avis que l’aventure de la Ruche telle que sortie de notre imaginaire collectif, a permis à nombre de carnets de se faire connaître.

Les derniers carnets que nous avons suggéré dans la Ruche, en accord avec notre nouvelle "vocation", sont très intéressants. Et je suis sûr que les prochains le seront aussi.

Ce projet n'est pas terminé. On s'est juste enlevé une tonne de pression. Celui qui nous a déja proposé l'appellation "Carrefour des carnetiers libres" est peut-être devin à ses heures... même si à l'époque je lui avais répondu que le nom du carnet, c'était le dernier de nos soucis.

L'aventure de la Ruche est loin d'être terminée. Elle commence, elle s'ajuste...

Connaissant un peu mieux mes confrères grâce à cette "expérience", je pense que tous les prochains carnets qui seront suggérés ici, vaudront la peine que vous y jetiez un oeil. Et mon petit doigt me dit que nous ne ferons pas que suggérer des carnets...

 
At 3:56 a.m., Blogger Pierre-Leon said...

Effectivement pas évident de se tenir à jour et de trier le bon grain de l'ivraie...
Quelles que soient vos décisions quant à l'avenir de la Ruche, juste quelques mots pour vous dire merci.
Au plaisir.

 

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues