http://

mardi, janvier 02, 2007

Que réserve 2007 pour les carnetiers et blogueurs ?

Ça ne peut être que positif !

2006 aura été l'année des blogueurs. En effet, les médias en ont maintenant des tonnes de copies. Ils se "ploguent" entre eux, ils ne parlent jamais des carnets, bref, ces blogues ne seront jamais beaucoup plus intéressants que ce qu'on lit ou entend dans les médias traditionnels.

Les blogues des médias sont populaires en ce moment, mais ça ne durera pas. Pour le rester, ils devront avoir ce qui leur manque cruellement, le droit de tout dire. Si ça arrive, ce sera une bonne nouvelle pour l'information. Les journalistes n'aiment qu'on leur rappelle qu'ils ne peuvent pas tout dire, mais c'est la réalité.

Parce qu'on y apprend plus grand chose, les médias écrits sont en crise, même si on en entend jamais parler. Les journalistes sont tous au courant de cette "crise", mais ils ne veulent pas voir. Ce matin, dans le Courrier International, une nouvelle explique le déclin. Juste le titre, dit tout...

C'est le moment de s'acheter un journal

«Les quotidiens des grandes villes, tenus auparavant en grande estime par Wall Street pour leurs revenus stables et leur fort potentiel publicitaire, n'ont jamais été aussi bon marché

Les MT, et journalistes, n'ont pas beaucoup plus de crédibilité que les politiciens, ce qui n'est pas rien. C'est pourtant, totalement mérité. J'ai toujours pensé que les citoyens n'étaient pas si cons. La preuve, ils n'achètent plus ces journaux.

D'où l'importance des carnets...

Les carnets ont un avenir beaucoup plus radieux. Ils auraient bien besoin d'être "plogué" par les "envahisseurs" de temps en temps, mais ceux-ci n'y voient pas d'intérêts!!! Les carnets font quand même leur chemin. Ils font réfléchir, ils informent, ils sont thérapeutiques, ils sont démocratiques. Mais surtout, ils sont libres... pour le moment.

Un jour peut-être, tout le monde aura un carnet. Ça pourrait être un merveilleux outil de votation, beaucoup plus fiable que les actuelles "machines à voter".

Pour terminer ce billet, j'aimerais décerner le titre de "Carnetier de l'année" à André Bérard de Blogue-Notes pour le désormais célèbre Rollandgate. C'est mon opinion très personnelle, je n'ai consulté personne, mais cette histoire m'a réellement fait triper. Les MT ont très peu parlé de l'affaire, un peu plus de la mise-en-demeure, ce qui prouve que le dossier est brûlant. André a osé faire ce que les journalistes ne font plus, poser des bonnes questions... et se tenir debout.

BRAVO André. T'es vraiment un plus pour la carnetosphère.

J'allais oublier... Bonne Année !

4 Comments:

At 7:14 p.m., Blogger André Bérard said...

C'est trop d'honneurs! Merci Guy! Tu sais quoi, l'affaire de la Rollandgate n'a pas fini de faire couler des pixels. Je tente de convaincre certains anonymes de lever le voile sur certaines coulisses du tristement célèbre parc d'affaires adélois.

Il est probable que Jici Lauzon m'invite à son émission sur les ondes du 98,5 (en remplacement du maire Gendron) pour discuter de la place des blogues et de l'affaire des mises en demeure.

À suivre en 2007!

Bonne année à tous les lecteurs de la Ruche.

 
At 12:59 p.m., Anonymous Anonyme said...

Bien vrai, contre vents et marées, André a tenu le coup. C'est un pas dans la bonne direction.

La mise-en-demeure a retenu notre attention mais c'est l'affaire de la Rolland qu'il faut mantenant suivre.

Nous continuerons à lire André à ce sujet.

Accent Grave

 
At 5:18 p.m., Anonymous Anonyme said...

Non à l’intimidation. Soutenons les blogs de Chartres !
La Piquouse de rappel http://lapiquouse.info et Barjouville.info http://barjouville.info, ces blogs chartrains sont mis en cause par le député-maire UMP de Chartres en France, alors qu’ils n’ont fait qu’user de leur droit d’informer. Ils sont poursuivis devant le Tribunal Correctionnel le 13 décembre 2007 pour diffamation.
La synthèse des faits
Le PDG de l’hypermarché Leclerc situé à Luisant (près de Chartres) a diffusé fin mai 2007 un dépliant pour présenter son projet de déménagement de son centre commercial sur Barjouville, projet qui rencontre un blocage systématique du député-maire de Chartres.
Le député-maire fait distribuer une réponse à ce dépliant dans les boites aux lettres des électeurs, durant la campagne électorale. Olivier Ducatel répond de manière argumentée, courant juin, après le second tour des élections législatives, à cette lettre de Jean-Pierre Gorges. Le blog la Piquouse de rappel et le site barjouville.info la publient pour informer leurs lecteurs. C’est pour cette publication qu’ils sont poursuivis en justice par Jean-Pierre Gorges le député-maire de Chartres.
Jean-Pierre Gorges affirme que l’accusation lancée contre lui dans le tract Leclerc est "très gravement diffamatoire". Et de réclamer en conséquence 20.000 euros à Gérard Leray, responsable de la Piquouse en dommages et intérêts et frais d’avocat, 50.000 € à Olivier Ducatel, PDG du Leclerc, et 20.000 € à Jean-Thierry Courville, le responsable du site barjouville.info
Réélu député de seulement 59 voix le 17 juin dernier, largement distancé par sa concurrente du deuxième tour des législatives sur Chartres et sur l’ensemble des communes de l’agglomération, en attaquant ainsi la Piquouse de rappel et barjouville.info, Jean-Pierre Gorges cherche à détruire la liberté d’expression et à mettre à mal ces deux médias locaux citoyens indépendants et réalisés par des bénévoles
Le procès aura lieu le 13 décembre 2007 au Tribunal Correctionnel de CHARTRES à 13h30.

Merci à tous de votre soutien à travers le net

 
At 3:43 a.m., Anonymous Anonyme said...

Interesting to know.

 

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues